Les critiques par titre de pièce, comédien, théâtre, auteur...



Accueil

Pièce par genre :
Humour
(Salle > 300 places)
Humour
(Salle < 300 places)
Contemporain
Classique
Comédies musicales
One man show

Sortir malin :
Les étoiles

Meilleurs ventes

Agenda
Conseil Clic
Coups de coeur

Coté cour :
Comédiens à l'affiche

Toutes les pièces, toute la France
Nous joindre

Les pièces contemporaines (pour lire les critiques, cliquer sur le titre de la pièce).
Le mec de la tombe d'a coté TR
Bouffes Parisiens (600 places) 2ème arrond
De Katarina Mazetti
Elle vient régulièrement se recueillir sur la tombe de son mari, trop tôt enlevé par un malencontreux accident de vélo. Il vient fleurir la tombe de sa mère, emportée par un cancer. Elle est bibliothécaire, ne pense que culture et ne mange que bio, il est agriculteur, élève des vaches et n’imagine pas qu’on puisse lire «de son plein gré »
Les avis : Sous la forme d'une suite de monologues, un joli moment de théâtre, poètique et tendre.
La méthode Grenholm TR
Théâtre Tristan Bernard (400 places) 8ème arrond
De Jordi Galceran
Quatre candidats se rendent à un entretien d'embauche pour un poste de cadre supérieur.
A force de jeux de dupes, de trahisons et de manipulations , le spectateur ne sait plus quoi ou qui croire .

Les avis : Un huis clos sociétal traité d'une façon drôle et cruel, une réussite.

Hitch TR
Théâtre du Lucernaire (110 places) 6ème arrond
De Alain Riou et Stéphane Boulan
Les auteurs revisitent une des rencontres les plus fameuses du cinéma, celle d'Alfred Hitchcock et François Truffaut. Qu'avaient donc à se dire le maître du suspense et le jeune chef de file de la Nouvelle Vague ?
Les avis : Interprétée par deux comédiens de talent, cette rencontre imaginaire entre ces deux personnalités est jubilatoire.
Le problème TR
Marigny Popesco (311 places) 8ème arrond
De François Bégaudeau
Elle rompt. Annie, la quarantaine, vient chercher ses affaires. Deux adolescents bacheliers, son fils et sa fille, l’interrogent, la jugent ou la soutiennent. Écrivain, ses cinquante ans scotchés à son canapé, Alban conteste et se contient. Homme tassé, cassé, il fait des phrases pour retrouver un semblant de dignité. Mais Annie part, quitte le salon huppé et le confort acquis.
Les avis : Des dialogues faussement légers, et la violence du drame s'exprime dans les silences et par l'intensité du jeu des comédiens. Une réussite.
L'amour, la mort, les fringues
Marigny salle Popesco (311 places) 8ème arrond
D’après le livre de Llene Beckerman
Ces chiffons sont des traitres : loin de nous habiller ils mettent à nu nos complexes, nos humeurs… Accrochés à leurs cintres, à nos mémoires aussi, ils exercent sur nous une dictature sournoise. Blottis, serrés les uns contre les autres, ils construisent dans nos placards un rempart contre l’oubli. Souvent tachés pour l’éternité d’encre ou de groseille, imprégnés de parfum, de larmes quelquefois, empilés ou bordéliques sur nos étagères, ils restent liés pour toujours aux chapitres heureux ou malheureux de notre vie.
Les avis : Des avis très controversés.
Toutou TR
Théâtre Hébertot (627 places) 17ème arrond
Avec Patrick Chesnais
Alex a perdu Toutou, de quoi s’attirer les foudres de Zoé. Aiment-ils tous les deux autant leur chien ?
L’absence de Toutou ouvre la boite de Pandore des griefs conjugaux. En une soirée, l’amour pour leur chien, l’amitié pour leur ami Pavel, leur passé et leur présent, tout se rejoue.

Les avis : Une comédie de mœurs drôle, fin, intelligente, portée par des comédiens d’exceptions.

L'illuminé TR
Théâtre Dejazet (700 places) 3ème arrond
De Marc Hollognes
En 1788 se dessine une révolution qui n'en est encore qu'à ses tous premiers balbutiements, la Révolution… industrielle ! En moins de dix ans, depuis que Rousseau a refermé les pages de sa vie, l’invention des « pompes à vapeur » bouleverse la cadence naturelle qui relie l'homme à la nature. L'instinct du Chevalier de Casignac lui hurle qu'il faut interdire la multiplication de ces machines qui permettent au mouvement mécanique de remplacer l'effort musculaire.
Les avis : Marc Hollogne maîtrise à merveille ce "Cinéma-Théâtre" et nous donneà voir un spectacle étonnant.
Le repas des fauves TR
Théâtre Michel (350 places) 8ème arrond
D'après l'œuvre de Vahé Katcha
Dans la France occupée, sept amis se retrouvent pour fêter l’anniversaire de leur hôte. La soirée se déroule sous les meilleurs auspices, jusqu’à ce qu’au pied de leur immeuble soient abattus deux officiers allemands. En représailles, la Gestapo investit l’immeuble et décide de prendre deux otages par appartement.
Les avis : De l'angoisse de l'humour et de l'intelligence, dans ce passionant huis clos ou la nature humaine est mise à nue.
Cyrano m'était conté TR
Café de la gare (300 places) 4ème arrond
De Sotha
Cyrano de Bergerac (1619-1655) fut célèbre en son temps pour ses écrits, ses duels, son insolence, sa liberté d’esprit. Comme il est mort jeune et que la concurrence était sévère, sa gloire ne lui survécut guère. Rostand la ressuscita quelques deux siècles et demi plus tard, et depuis, Cyrano de Bergerac est célèbre pour être le héros au grand nez d’une magnifique pièce de théâtre.Mais quid du vrai Cyrano ?
Les avis : Dans une petite salle intimiste, une évocation à la fois historique et poètique d'une rare intensité.
Les monologues du vagin TR
Théâtre Michel (350 places) 8em arrond
De Eve Ansler.
Un texte fondé sur plus de deux cents entretiens, avec des femmes qui ont confié leurs sensations, leurs traumatisme, leurs aspirations, leurs angoisses, leurs joies...30 ans après la révolution sexuelle

Les avis : Un spectacle court (1h15) tantôt drôle, tantôt émouvant, toujours juste (et qui touche aussi les hommes).