Les critiques par titre de pièce, comédien, théâtre, auteur...



Accueil

Pièce par genre :
Humour
(Salle > 300 places)
Humour
(Salle < 300 places)
Contemporain
Classique
Comédies musicales
One man show

Sortir malin :
Les étoiles

Meilleurs ventes

Agenda
Tarifs réduits
Coups de coeur
Conseil clic

Coté cour :
Comédiens à l'affiche

Toutes les pièces, toute la France
Nous joindre


SEMIANYKI

De et par Alexander Gusarov, Olga Eliseeva, Marina Makhaeva, Yulia Sergeeva, Kasyan Ryvkin, Elena Sadkova

Du mardi 03 mai 2011 au samedi 02 juillet 2011

THEATRE DU ROND POINT
2 BIS AVENUE FRANKLIN D ROOSEVELT
PARIS
34 € (catégorie unique / places assises numérotées)
+ frais de réservation : à partir de 3 €

Le pitch :
Peut-on tuer son père avec un sparadrap ? Chasser à l’intérieur d’un piano ? Avaler sa vodka embroché sur un balai ?
Les clowns russes du Licedei le font.
Prenez vos gosses sous le bras ou séquestrez-les, mais ne ratez pas la diva des mères poules, ses mioches armés jusqu’aux dents, le père rockabilly, démissionnaire et alcoolique.

LES AVIS :

Un moment de bonheur :
Les affreux, sales et méchants de cette famille déjantée, sont irrésistiblement drôles.
Les artistes (à la fois clowns et mimes), nous entraînent dans leur folie décapante pour notre plus grand plaisir : le père, alcoolique (inénarrable scène du verre de vodka !) toujours sur le point de quitter le domicile conjugal, les quatre enfants qui ne ratent pas une occasion d’essayer de le trucider, et puis il y a la mère, incroyable personnage à l’outrance ubuesque.
Si on sent bien derrière tout cela un regard acéré et corrosif sur le monde (l’insolence et la dérision permettent de survivre dans un monde qui se déglingue) ils touchent surtout en nous un reste d’innocence et d’enfance. C’est inventif, intelligent et diablement poétique. Pas un mot mais des mimes, des mimiques extravagantes, une gestuelle burlesque : ce langage-là touche à l’universel.
Les numéros s’enchaînent à un rythme époustouflant, ils ont une énergie, une générosité incroyables (ils partagent même leurs numéros avec le public, certains spectateurs « choisis » s’en souviendront sûrement !), et tout est remarquablement maîtrisé, jusqu’au délire collectif final. Bravo aussi à la régie son et lumière, indispensable faire-valoir. Bref, c’est hilarant, j’ai rarement ri aussi franchement et spontanément au théâtre. Un moment de bonheur à savourer !

(Patricia, Courbevoie)

Hilarant :
Semianyki, c’est le nom donné à une famille de « ouf », composée de 6 comédiens…voir 7, si l’on considère que la régie s’invite au palmarès du rythme infernal ! Sans elle, pas d’effet sonores et d’éclairage épousant à merveille chaque péripétie d’une famille en crise…ou d’une société ! Comédiens ? Pas vraiment, car pour brosser une peinture vivante et désaxée, on va se passer de texte et la légendaire école de clowns slave utilise finement la clé burlesque menant à l’hilarité, tout autant qu’à la réflexion !
Visages blancs, géantes lunettes, coiffures démentielles, costumes loufoques, tout ceci s’anime dans une mécanique réglée à la seconde ! Chacun affiche son personnage, sa couleur : quelle inventivité que d’écrire à la craie sur un tableau virtuel, parvenir à boire sans bras, malmener ses poupées autour d’un piano hanté ! Un conseil, avoir les yeux partout à la fois, car les éléments de décor, tels ceux d’une dégoulinante brocante sont en action ! Du déchirement à la joie, le respect des valeurs familiales résiste.
6 acteurs, pas si sûr ! Peut-être plus… vous, par exemple, piégé par le jeu interactif ! Attention au final… vigilance : si vous pensez avoir échappé au chambardement, tranquille au fond de votre siège…elle ne sera que relative…accrochez-vous!
(Claude, Courbevoie)

En synthèse :

Des "Mimes-Clown" bourrés de talent qui nous proposent un spectacle original et décapant.