Les critiques par titre de pièce, comédien, théâtre, auteur...



Accueil

Pièce par genre :
Humour
(Salle > 300 places)
Humour
(Salle < 300 places)
Contemporain
Classique
Comédies musicales
One man show

Sortir malin :
Les étoiles

Meilleurs ventes

Agenda
Tarifs réduits
Coups de coeur
Conseil clic

Coté cour :
Comédiens à l'affiche

Toutes les pièces, toute la France
Nous joindre


DU MARIAGE AU DIVORCE

4 pièces en 1 acte de Georges Feydeau, présentées en 2 spectacles
Mises en scène de Alain Françon
Avec Anne Benoit, Philippe Duquesne, Eric Elmosnino, Judith Henry, Julie Pilod, Gilles Privat, Régis Royer, Dominique Valadié

A partir du 11 janvier 2011

CINE 13 THEATRE
1 Avenue Junot 75018 PARIS M° Lamarck Caulincourt
50 € (1ère catégorie), 40 € (2ème catégorie), 30 € (3ème catégorie)
+ frais de réservation : à partir de 3 €

Le pitch :
Du mariage au divorce, sous ce titre Georges Feydeau avait l’intention de rassembler les farces conjugales qu’il écrivit après 1908, au moment où lui-même connaissait des difficultés dans son couple, pour finir par divorcer en 1916. Le changement de style est notoire, Feydeau passe du vaudeville à la comédie de mœurs : plus de légèreté dans la construction, plus de finesse, plus d’observation, mais aussi plus de cruauté. Le couple petit-bourgeois est bousculé, saccagé, dévasté, exposé au fou rire du public.
Les pièces :
On purge bébé
Follavoine, un fabricant de porcelaine, rêve de décrocher le marché du siècle : fournir l’armée française en pots de chambre incassables ! Il reproche à sa femme, Julie, de se trouver encore « en tenue de souillon », car il attend un certain Chouilloux qu’il espère convaincre de la pertinence de son idée. À son arrivée, Julie, toujours en tenue négligée, fait son entrée avec Toto, son fils qui, constipé, refuse de se laisser purger...
Feu la mère de Madame
Il est quatre heures du matin. Cela aurait pu être une nuit tranquille. Le mari d’Yvonne, Lucien, déguisé en Louis XIV, revient éméché d’un bal. Mauvaise humeur de l’épouse réveillée en sursaut. Querelles conjugales. On sonne. Un domestique vient annoncer la mort de la mère de Madame. Évanouissement de Madame. Le couple se prépare à se rendre chez la défunte. Mais le valet revient...
Léonie est en avance ou Le Mal joli
Enceinte de huit mois, Léonie ressent déjà les symptômes avant-coureurs de l’accouchement et se trouve soudain en proie à une envie de femme enceinte : elle exige de son mari, Toudoux, qu’il se coiffe d’un pot de chambre. Aussitôt après l’avoir fait, il est l’objet de railleries de sa compagne. Surviennent alors la sage-femme qui le rudoie et ses beaux-parents qui sont scandalisés de l’arrivée de l’enfant huit mois seulement après le mariage…
Mais n’te promène donc pas toute nue !
Le salon du député Ventroux. Celui-ci reproche à sa femme de se montrer trop souvent en tenue légère devant leur fils ou leur domestique. Celle-ci, en effet, a la fâcheuse habitude de s’exhiber en chemise à longueur de journée. Arrive Hochepaix, l’adversaire politique de Ventroux ; Clarisse apparaît court-vêtue, provoquant à nouveau la fureur de son époux...