Les critiques par titre de pièce, comédien, théâtre, auteur...



Accueil

Pièce par genre :
Humour
(Salle > 300 places)
Humour
(Salle < 300 places)
Contemporain
Classique
Comédies musicales
One man show

Sortir malin :
Les étoiles

Meilleurs ventes

Agenda
Tarifs réduits
Coups de coeur
Conseil clic

Coté cour :
Comédiens à l'affiche

Toutes les pièces, toute la France
Nous joindre


L'ILLUMINE

Un spectacle de Marc Hollogne
Avec Marc Hollogne, Laurent Dauvillée, Nicolas Goret et sur écran, Rufus, Mathilda May, Michel Jonasz, Angela Delfini...
Spectacle accessible aux enfants à partir de 10 ans


THEATRE DEJAZET
41, Bd du temple
75003    Paris, M° Notre Dame des Champs
45 € (Carré Or), 40 € (1ère catégorie), 30 € (2ème catégorie), 20 € (3ème catégorie)
+ frais de réservation : à partir de 2.8 €

Le pitch :
En 1788 se dessine une révolution qui n'en est encore qu'à ses tous premiers balbutiements, la Révolution… industrielle ! En moins de dix ans, depuis que Rousseau a refermé les pages de sa vie, l’invention des « pompes à vapeur » bouleverse la cadence naturelle qui relie l'homme à la nature. L'instinct du Chevalier de Casignac lui hurle qu'il faut interdire la multiplication de ces machines qui permettent au mouvement mécanique de remplacer l'effort musculaire. Dans un langage riche d’illuminations métaphoriques, « L’Illuminé » évoque entre autres l’ordinateur, le GPS, tout cet environnement d’aujourd’hui truffé de dépendances technologiques…

LES AVIS :

Prouesse technique :
Alors que la France est au début de la révolution industrielle, un "illuminé" s'évertue à vouloir empêcher le progrès, lequel pour lui vise à remplacer l'être humain par la machine.
C'est l’un des paradoxes de ce ciné-théâtre : la mise en scène de cette pièce utilise en effet des moyens vidéo et audio les plus pointus.
L’image projetée et le comédien sur la scène vont en effet dialoguer et échanger jusqu'à nous donner le sentiment confus de ne plus savoir qui est qui.
Le spectateur, au début dérouté, finit par être conquis par ce mélange "cinéma et théâtre" qui représente une réelle prouesse d'acteur.
Les très beaux costumes et le décor de qualité accentuent le sentiment d'immersion dans l'époque.
Le texte cependant tourne autours du même sujet, ce qui fait que l'on en perd progressivement le sens, pour finalement décrocher un peu.
A voir surtout pour le jeu d'acteur et la prouesse technique.
(Nathalie, Sèvres)

Par curiosité :
Au delà de la prouesse technologique (qui fait,  l’originalité et la magie de cette pièce), ce « Ciné-théâtre », nous propose un jeu d'acteur remarquable.
On en oublie même qu'une moitié de la scène est occupée par un écran géant, tant la partie virtuelle  est "raccord" avec le spectacle vivant.
La mise en scène très travaillée propose un  tempo impeccable, ce qui permet une véritable osmose entre ces deux mondes. La musique omniprésente contribue également à fluidifier le rythme de l’ensemble. 
On regrettera seulement que les propos de l'illuminé se déclinent autours du même thème, ce qui engendre une répétition du texte, et un sentiment de  redondance.
Cette réserve mise à part, les astuces scéniques, le jeu des acteurs et l’humour, nous font passer une bonne soirée.
A voir par curiosité.
(Jean Baptiste, Sèvres)

En synthèse :

Marc Hollogne maîtrise à merveille ce "Cinéma-Théâtre" et nous donne à voir un spectacle étonnant.