Les critiques par titre de pièce, comédien, théâtre, auteur...



Accueil

Pièce par genre :
Humour
(Salle > 300 places)
Humour
(Salle < 300 places)
Contemporain
Classique
Comédies musicales
One man show

Sortir malin :
Les étoiles

Meilleurs ventes

Agenda
Tarifs réduits
Coups de coeur
Conseil clic

Coté cour :
Comédiens à l'affiche

Toutes les pièces, toute la France
Nous joindre


MES CHERS AMIS

De Inan Ciçek et Guillaume Labbé
Mise en scène de Thierry Lavat
Avec Emmanuel Donzella, Juliette Galoisy, Darius Kehtari, Serge Noël, Sébastien Pierre


La pièce n'est plus à l'affiche

Le pitch :
Stanislas annonce à ses deux meilleurs amis et à son épouse qu’il a gagné une fortune au loto, mais qu’il ne veut pas percevoir ses gains.
Après le premier moment de stupeur chacun d'eux va tenter de manœuvrer les trois autres pour tirer profit de la situation...

LES AVIS :

Perplexe :
Il est une tendance qui se développe actuellement au théâtre (cf le succès de « Le jeu de la vérité » ou de « Le prénom »), c’est de mettre en scène des règlements de compte sanglants entre amis de vieille date.
C’est de cela dont il est ici question, et le refus par l’un des protagonistes de toucher le gros lot au loto n’est qu’un prétexte pour faire voler en éclat des amitiés d’enfance.
Tout cela est, bien sur, traité à 300 à l’heure, les comédiens sont efficaces, les situations burlesques et l’ensemble s’enchaine sans temps morts.
La pièce fonctionne et la salle rit mais je suis cependant resté un peu réservé: je n’accroche en effet guère à ce type de situation (je trouve qu'il y a quelque chose de pathétique à voir ainsi la petitesse de personnages exposée au grand jour), mais force est de reconnaitre que le reste de la salle ne partageait visiblement pas mes réserves.

(Patrick, Paris)

Efficace :
Mes chers amis est une fable moderne sur l'amour, l'amitié et la trahison. L'écriture est à la fois cynique et drôle. Et malgrè l'improbable postulat de départ-un trentenaire à qui tout réussit dans la vie, fait croire à sa femme et à ses deux meilleurs amis qu'il a gagné au loto-on se laisse prendre au jeu (de massacre).
Le vernis craque et le beau tableau de famille se fissure.  Et l'on se délecte en observant la femme "vampire", assoiffée par l'appât du gain, l'ami arriviste et prétentieux qui convoite la femme de son meilleur ami, l'ami faussement détaché des biens matériels et enfin le père, le personnge le plus raisonnable, sous ses airs désinvoltes.
Tous prennent vie autour du piégeur, piégé et révèlent, tour à tour, leurs côtés les plus sombre et leurs bassesses.
C'est vif et bien interprété. Le sujet est assez facile, mais il est efficace. Et même si la morale est basique:"l'argent ne fait pas le bonheur, etc..."on passe un bon moment.

(Nathalie, Gennevilliers)

En synthèse :

Une comédie sans autre prétention que de faire rire, et qui y réussie bien.