Les critiques par titre de pièce, comédien, théâtre, auteur...



Accueil

Pièce par genre :
Humour
(Salle > 300 places)
Humour
(Salle < 300 places)
Contemporain
Classique
Comédies musicales
One man show

Sortir malin :
Les étoiles

Meilleurs ventes

Agenda
Conseil Clic
Coups de coeur
Conseil clic

Coté cour :
Comédiens à l'affiche

Toutes les pièces, toute la France
Nous joindre


Le prénom avec patrick Bruel

LE PRENOM

Le prénom avec Patrick Bruel est une comédie de Alexandre De la Patellière & Matthieu Delaporte mise en scène Par Bernard Murat, avec Patrick Bruel, Valérie Benguigui, Jean-Michel Dupuis, Guillaume de Tonquedec, Judith El Zein...





THEATRE EDOUARD VII
10, place Edouard VII, 75009  PARIS
Places à partir de 27,50 €

Le pitch :
Vincent (Patrick Bruel), la quarantaine triomphante, va être père pour la première fois. Invité à dîner chez Élisabeth (Valérie Benguigui) et Pierre (Jean-Michel Dupuis), sa soeur et son beau-frère, il y retrouve Claude (Guillaume de Tonquédec), un ami d’enfance. En attendant l’arrivée d’Anna (Judith El Zein), sa jeune épouse éternellement en retard, on le presse de questions sur sa future paternité dans la bonne humeur générale... Mais quand on demande à Vincent s’il a déjà choisi un prénom pour l’enfant à naître, sa réponse plonge la famille dans le chaos.

LES AVIS:

Charmante soirée ! :
Le prénom réunit une belle distribution : les personnages sont crédibles, les comédiens talentueux.
Patrick Bruel est à l’aise dans un rôle de quadra charismatique bien dans sa peau qui lui va comme un gant.
Une partie des spectateurs rit beaucoup à cette pièce présenté comme une comédie, et au tombé du rideau, la prestation de la tète d’affiche est saluée comme il se doit par des applaudissements nourris.
Mais la spécificité de cette pièce, c'est que l'on peut aussi y voir un sombre reflet des travers de chacun.
Dans cet univers de bobo parisien plus vrais que nature, en l’espace d’une soirée, les masques vont tomber et ces amis d’enfance vont s’entre déchirer. Durant ce violent règlement de compte, les rancoeurs, les jalousies, et les frustrations accumulées au cours des ans explosent, les masques tombent, les invectives fusent, des coups s’échangent...charmante soirée !
Ce déchainement de violence, cette mise à nu des petitesses et mesquineries de chacun, n’a alors rien d’hilarant. On peut même ressentir comme un sentiment de malaise devant tant de noirceur.
Une pièce drôle et caustique pour les uns, sombre et dérangeante pour les autres, une proposition qui ne laisse pas indifférent.
(Patrick, Paris)

En synthèse :

L'occasion de voir Patrick Bruel sur scène, dans une comédie plus sombre qu'elle n'y parait de prime abord.

 

 

Sites partenaires : Concertandco , Médiapart , Croisiere Mediterranee , Usinenouvelle.com, Center Parcs, Montre GPS