Les critiques par titre de pièce, comédien, théâtre, auteur...



Accueil

Pièce par genre :
Humour
(Salle > 300 places)
Humour
(Salle < 300 places)
Contemporain
Classique
Comédies musicales
One man show

Sortir malin :
Les étoiles

Meilleurs ventes

Agenda
Tarifs réduits
Coups de coeur
Conseil clic

Coté cour :
Comédiens à l'affiche

Toutes les pièces, toute la France
Nous joindre

ALLER CHERCHER DEMAIN

Une pièce de Denise Chalem, mise en scène par Didier Long
Avec Michel Aumont, Denise Chalem, Philippe Uchan, Nanou Garcia


La pièce n'est plus à l'affiche

Le pitch :
Aller chercher demain, c'est, tous les jours que Dieu fait, Charles qui vit avec sa fille Nicole, lui raconte les mêmes blagues juives pour la faire sourire.
Elle est infirmière de nuit à l'hôpital, et la seule chose qui lui importe c'est d'avoir le courage "d'aller chercher demain". Au-delà du jour qui suit, elle ne veut faire aucun projet. Ni se marier avec Adrien, ni faire un régime, ni remplir leur appartement de fleurs - même si toutes les femmes normales aiment les fleurs - ni, ni...
Seulement voilà, un jour, son quotidien bascule...

LES AVIS :

Réussi :
Nicole est infirmière dans un service de soins palliatifs. Aller chercher demain, pour les malades dont elle s’occupe, c’est arracher un jour de plus à cette vie qui leur échappe. Et c’est ce qu’elle fait elle aussi, lasse, désabusée, coincée entre ses malades qu’elle accompagne vers la fin, son père vieillissant, malade et bourru et son amant assidu dont elle ne veut plus.
Il faut beaucoup de talent pour aborder un sujet aussi grave et sérieux sans tomber dans le pathos. La chose est ici parfaitement réussie.
Denise Chelem (auteur et interprète) a ciselé ses dialogues avec tendresse, humour et beaucoup d’esprit.
Traitée de manière légère et terriblement efficace, cette tranche de vie s’avère être d’une grande drôlerie. On sourit, on rit du début à la fin (inénarrables blagues juives que Michel Aumont dit avec délectation !). Aumont donne à la relation père/fille de touchants accents de sincérité et rend magnifique ce personnage de vieux bougon égoïste. Quant à Denise Chelem (Nicole), elle a su créer un remarquable personnage de femme digne !
Quand on nous fait réfléchir de cette manière, on n’hésite pas ! A voir !

(Paricia, Courbevoie)

Pour Michel Aumont  :
Si Denise Chalem a le don de faire sourire, voire rire, en traitant de sujets graves (la vieillesse,l'accompagnement à la mort et aussi l'Apres), c'est surtout grâce au talent de comédien et à l'interprétation exceptionnelle de Michel Aumont que le duo (Père-Fille) complémentaire et conflictuel prend toute son ampleur.
Les blagues juives apportent de la légèreté et rendent toute la complicité au père et à la fille.
Les autres personnages (Nanou garcia et Philppe Huchan) sont justes mais j'aurais aimé voir un amant plus fervent qui puisse faire le contrepoids avec le père et souligne le conflit intérieur que vit la fille et qui légitimerait toute son agitation dans la première partie de la pièce.
Cette pièce invite à la réflexion....
( Camille, Paris)

En synthèse :

Un sujet difficile traité avec humour et intelligence et qui évite tout pathos facile.