Les critiques par titre de pièce, comédien, théâtre, auteur...



Accueil

Pièce par genre :
Humour
(Salle > 300 places)
Humour
(Salle < 300 places)
Contemporain
Classique
Comédies musicales
One man show

Sortir malin :
Les étoiles

Meilleurs ventes

Agenda
Conseil Clic
Coups de coeur
Conseil clic

Coté cour :
Comédiens à l'affiche

Toutes les pièces, toute la France
Nous joindre


LE MEC DE LA TOMBE D'A COTE

Une comédie de Katarina Mazetti, adaptée du roman de Katarina Mazetti.
avec Sophie Broustal et Marc Fayet, mis en en scène de  Panchika Velez
Durée : 1h30

 


THEATRE DES BOUFFES PARISIENS
4 RUE MONSIGNY, 75002 Paris
26 € au lieu de 36 € (1ère catégorie) 21.5 € au lieu de 31 € (2ème catégorie)
Le samedi, tarif public.
+ frais de réservation : à partir de 2.8€

Le pitch :
Le mec de la tombe d'à coté met en scène deux voisins de cimetière. Elle vient régulièrement se recueillir sur la tombe de son mari, trop tôt enlevé par un malencontreux accident de vélo. Il vient fleurir la tombe de sa mère, emportée par un cancer. Elle est bibliothécaire, ne pense que culture et ne mange que bio, il est agriculteur, élève des vaches et n’imagine pas qu’on puisse lire «de son plein gré » ; l'apparence du mec de la tombe d'à côté agace la jeune femme autant que la tombe avec sa stèle tape-à-l'œil. Rien, a priori, ne rapproche ces deux-là, et pourtant…

LES AVIS:

Truculent :
Il s’en passe des choses dans les cimetières… Et même des rencontres improbables !
C’est le thème central de cette pièce à l’accent moderne réunissant sur scène deux personnages que tout oppose. Elle, la veuve en beige qui vient se recueillir sur la tombe de son mari et lui, un fermier ne jurant que par ses vaches et son tracteur et pourtant le miracle s’accomplit. 
Derrière ce décor rempli de bons sentiments est posée la question : peut-on s’aimer quand tout vous sépare de l’autre ?
Et de passions en quiproquos, de moments de tendresse en vrais conflits, tout un jeu de séduction et d’oppositions s’installe. Cette valse des amours est rondement menée par deux comédiens exceptionnels et soulève avec légèreté de vraies questions existentielles. En effet, les mésaventures de ce couple mal assorti ne nous demandent-elles pas au final s’il faut privilégier la passion ou bien la raison ? Ce sera à chacun de s’en faire une opinion en allant voir cette pièce résolument moderne au ton impertinent et truculent.
Le seul bémol qui m’a un peu gênée reste la trame narrative où chacun des deux personnages s’expriment la plupart du temps à travers deux longs et fastidieux monologues traduisant leurs impressions. Un dialogue intérieur à deux voix qui ralentit à regret le rythme de la pièce.
Marie (Paris)

Touchant  :
Le tître de la pièce peu commun et plein d'humour laissait déjà présager un bon moment :
voici la très jolie histoire d'une rencontre improbable entre une femme bibliothécaire, veuve de 39 ans et un fermier un peu rustre.
Les deux personnages se croisent régulièrement au cimetière ou ils viennent se recueillir sur des tombes voisines.
A priori, ces deux là n'ont rien en commun : ils se regardent du coin de l'oeil, se jugent hativement mais vont à apprendre à se connaître...et à s'aimer.
Un décor sobre mais bien étudié laisse place aux dialogues, monologues et récit :  ces trois formes d'expression auraient pu être
indigestes mais il n'en est rien : tout glisse, passe, s'enchaîne à merveille et nous émeut grâce à un jeu juste et à un texte bien écrit.
Cette histoire m'a touchée : les coeurs s'emballent, les corps se comprennent, la magie est là : un pur régal !
Valérie (Asnières)

En synthèse :

Sous la forme d'une suite de monologues, un joli moment de théâtre, poètique et tendre.