Les critiques par titre de pièce, comédien, théâtre, auteur...



Accueil

Pièce par genre :
Humour
(Salle > 300 places)
Humour
(Salle < 300 places)
Contemporain
Classique
Comédies musicales
One man show

Sortir malin :
Les étoiles

Meilleurs ventes

Agenda
Conseil Clic
Coups de coeur
Conseil clic

Coté cour :
Comédiens à l'affiche

Toutes les pièces, toute la France
Nous joindre

HORS PISTE AUX MALDIVES

Hors piste aux Maldives est une comédie d' Eric Delcourt
Mise en scène de Eric Delcourt et Dominique Deschamps
Avec Eric Delcourt, Marie Montoya, Lilou Fogli, Cyrille Eldin, Yves Massari et Franck Molinaro
(durée indicative : 2h)

THEATRE FONTAINE
10, rue Fontaine, 75011 Paris
M° Blanche ou St Georges
20 € au lieu de 30 € (Placement libre). + frais de réservation : à partir de 2.8 €

Le sujet :
Hors piste aux Maldives...la suite de Hors piste : trois ans après un week-end au ski assez mouvementé, Thomas Klein, brillant homme d’affaires, a de nouveau réuni ses amis aux Maldives, pour célébrer ses 40 ans. Les Maldives, plein les gencives !
Mais la vie est un long fleuve peu tranquille, la crise financière est passée par là et les destins de chacun ont radicalement changé. Cookie est plus que jamais une artiste underground glamour et militante. Blandine est devenue son assistante et s’émancipe à son contact en devenant une femme libre et indépendante. Stan a troqué ses foyers sociaux de jeun’s à Aubervilliers contre un engagement humanitaire à travers le monde. Quant à Francis, pizzaïolo à la dérive, suite à sa rupture avec Blandine, il sort de la dépression après avoir fait son coming out. La cerise sur le gâteau étant la présence de Pierre, l’improbable guide de haute montagne qui a radicalement changé de vie et qui est mystérieusement invité par Tom.

LES AVIS :

Très sympa  :
Dès le début, le spectateur ressent la chaleur moite d’un lieu censé être paradisiaque, avec une mention spéciale pour la bande son et les décors, le cocotier est une véritable trouvaille d’ingéniosité, même les noix de coco semblent vraies !
L’écriture est enlevée, le scénario bien imaginé, le rythme est aussi rapide que l’élocution des acteurs. Quelques passages sont un peu plus tirés par les cheveux que d’autres mais au final, on se laisse entrainer sans résister dans cette histoire et c’est un plaisir de recevoir ce joyeux coup de soleil au cœur de l’hiver.
J’ai beaucoup apprécié, malgré le côté dingue de l’histoire, le fait que chaque personnage soit bien « construit ». En effet, si l’humour prime toujours pour ne laisser la place qu’à une sorte de comique folie, le psychologique est traité subtilement.
L’intérêt du scénario est tel que l’on attend avec impatience une suite, pour savoir comment ils se sont sortis de l’impasse dans laquelle cette catastrophe ambulante qu’est leur ancien guide de montagne, reconverti en aviateur du dimanche, les a entraîné !
Florence (Paris)

Loufoque sans être facile :
Enfin une pièce légère, voire loufoque sans être facile, qui donne au spectateur l’impression de retrouver un peu l’esprit de l’équipe du Splendid.
Les comédiens s’amusent, portés par des répliques qui fusent au rythme d’une aventure menée tambour battant, ne laissant pas de place à l’ennui.
Chaque personnage est campé avec jovialité et les acteurs ne se prennent pas aux sérieux.
Un coup de chapeau à l’interprète de Blandine et aux savoureuses trouvailles linguistiques de son personnage. Pas besoin d’avoir vu l’opus 1 pour monter dans l’hydravion et se sentir tout de suite dans l’ambiance. Même le côté ubuesque de certaines situations ne fait pas dériver la pièce, et pourtant !
On espère que ces pittoresques et attachants anti-héros reviendront sains et saufs des Maldives pour nous entraîner dans de nouvelles aventures.
Isabelle (Paris)

En synthèse :

Drôle sans pour autant faire dans la facilité, ce deuxième
opus a tous les ingrédients pour connaître à son tour un gros succès.