Rechercher par titre de pièce, théâtre, comédien, metteur en scène, auteur :


Accueil

Pièce par genre :
Humour
(Salle > 300 places)
Humour
(Salle < 300 places)
Contemporain
Classique
Comédies musicales
One man show

Sortir malin :
Les étoiles

Meilleurs ventes

Agenda
Conseil Clic
Coups de coeur
Conseil clic

Coté cour :
Comédiens à l'affiche

Toutes les pièces, toute la France
Nous joindre

LE TEMPS DES CERISES
(La pièce n'est plus à l'affiche)

Une pièce de Niels Arestrup.
Une mise en scène de Stéphane Hillel.
Avec Eddy Mitchell et Cécile de France

 

THEATRE DE LA MADELEINE
19 Rrue de Surène
75008 PARIS

Genre :
Théâtre contemporain

Le sujet :
Il est peintre, il a été très célèbre, très alcoolique. Il est en panne d'inspiration, en panne de tout, il déteste tout et tout le monde...
Elle est jeune, jolie, pleine de vie, pas très sûre d'elle, mais a plus de tempérament qu'il n'y paraît malgré une grande fêlure qui la ronge...
Quand deux personnalités comme Jane et Julien se rencontrent, c'est forcément explosif, orageux et décapant. Ils n'ont rien en commun sauf leur humour, leur charme, leur besoin de créer et leur passion pour la peinture.
(Durée indicative : 1h20)

Les avis :

Un joli moment de théâtre :
Lorsque deux tête d’affiche inexpérimentées (comme comédiens de théâtre) se lancent sur scène, on peut être inquiet, car au delà du « coup marketing », le résultat est souvent décevant. Ce n’est pas le cas ici.
Cecile de France est très juste et Eddy Mitchell, (bien que moins à l’aise par instant) a une vraie présence sur la scène et une réelle sincérité dans son interprétation. Le résultat fonctionne bien : on oublie bien vite les «vedettes» pour ne voir plus que des personnages.
C’est par ailleurs une bien jolie histoire qui nous est racontée ici, avec ces deux destins qui se croisent. Lui vieillissant, sur le déclin, aigri et misanthrope, elle s’éveillant à la vie, plein de doutes et d’espoirs.
Ces deux là vont s’observer, puis s’affronter, avant de finalement s’accompagner mutuellement dans cette période de mutation. Lui y apprendra la sérénité, elle gagnera en confiance.
Rythmé par des courtes scènes, parfois drôles, parfois touchantes, toujours justes, un beau moment de théâtre ou il est bien difficile de ne pas se sentir touché par les interrogations de ces deux personnages qui nous ressemblent.
(Patrick, Paris)

Manque d'action:
Lorsque Eddy Mitchell et Cécile de France font leur grand début au théâtre, c’est un événement.
Et si pour Niels Arestrup, c’est également une première en tant qu’auteur, on peut néanmoins compter sur Stéphane Hillel (metteur en scène confirmé) pour nous proposer un beau spectacle.
Le résultat est cependant mitigé :
Les décors, les lumières et la mise en scène sont de haut niveau dans ce beau théâtre qu’est le théâtre de la Madeleine, mais l’histoire en elle-même manque d'action pour mon goût.
Je suis ressortie néanmoins de la soirée sous le charme de notre crooner favoris et de l’élégance de Cecile de France.
(Claude, Noisy le roi)

En synthèse :

Des comédiens convainquant, pour une pièce intelligente et bien menée.

 

 
">